dimanche 4 mai 2008

De l'ordre des Arts et des lettres!!!


"Ce n’est pas une blague, en France, on aime rendre hommage aux parcours extraordinaires, aux femmes et aux hommes d’action, mais surtout aux artistes. Nombreuses sont les personnalités étrangères qui ont reçu le prix distingué de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres. Ce titre lui sera remis par la Ministre de la Culture Christine Albanel, le 5 mai prochain." A qui? A Kylie Minogue.

L'ordre des Arts et des Lettres est une décoration honorifique française qui, gérée par le ministère de la culture, récompense « les personnes qui se sont distinguées par leur création dans le domaine artistique ou littéraire ou par la contribution qu'elles ont apportée au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde. »
L'ordre des Arts et des Lettres a été institué le 2 mai 1957 (décret n° 57-549 du 2 mai 1957 portant institution de l'ordre des Arts et des Lettres).
« Respecté et envié des artistes, des écrivains, des créateurs » selon la formule d’André Malraux
, mais parfois aussi méprisé ou farouchement refusé (Léo Ferré, parmi les cas les plus célèbres).

Cette distinction fêtera ainsi "en beauté" ces 51 ans d'existence, à votre santé, je sens que monsieur Léo Ferré doit sourire, "on dirait le sud, le temps dure longtemps" et parfois tout fout le camp...

LJ

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Dans le premier paragraphe, tu fais mention d'une personne qui sera décorée de l'Ordre des Arts et des Lettres.. mais tu oublies de nous dire qui !

francheculture a dit…

C'était du buzz (lol), j'ai modifié l'article, merci du commentaire, et n'hesites pas si tu trouves d'autres coquille

Romain a dit…

Super encore une distinction qui n’a pas de fondement, c’est beau…

Romain
www.ielovepme.fr

Teobul a dit…

Il faut tout de même noter le commentaire de Mme Albanel au sujet de notre icône pop internationale : «princesse de la pop, reine incontestée des pistes de danse, (...) sorte de Midas de la scène musicale internationale, qui transforme tout ce qu’elle touche en or, des disques jusqu’aux micro-shorts!»... et, ne sont-ce pas en l'espèce, les micro-shorts qui font toute la différence !?